IMS Explorer (James Reed)

IMS Explorer (James Reed)

Lectures recommandées:

Dieux Maya du Temps

by Jenny et Alexander John

Des siècles avant Hollywood, des images en mouvement existaient dans l'ancienne culture maya

En examinant l’art maya sous un nouvel angle,
nous révélons dans Les Dieux Maya du Temps l'équivalent éblouissant d'anciennes coupures de films pour montrer comment l'animation maya décrit le mouvement de la danse, l'habillage d'un roi, le vol des oiseaux et le lever du soleil.

Extrait du chapitre 1:
Temps et animation dans l'art maya

«Au fil du temps, les artistes ont essayé
d'imprégner leurs créations essentiellement statiques de mouvement, en utilisant à la fois le sujet et le style. Considérez, par exemple, comment les coups de pinceau vigoureux de Vincent van Gogh intègrent avec succès le tourbillon changeant d'un nuage dans la texture de la peinture à l'huile; ou comment la puissance se traduit par l'image de Katsushika Hokusai d'une vague de tsunami japonaise venant de Kanagawa.

«Le mouvement est conféré à l'art par le mouvement physique impliqué dans sa production. En conséquence, une main pivotant sur la pointe du coude définit
un arc en mouvement; le coup de pinceau traduit la tension dynamique d'un Jackson Pollock; et le mouvement chaotique des lignes gribouillées d'un enfant capturent et transmettent l'énergie de la jeunesse. Les œuvres semblent donc inséparables du mouvement avec lequel elles ont été créées, ce mouvement se connectant à l’œuvre pour lui donner vitalité et «animation» (Gell 1998: 76-79). Même les premières œuvres d'art décorant les murs des grottes transmettent une sensation de mouvement, capturant la chasse à la chasse.

«Néanmoins, quelle que soit la production dynamique, il existe des limites au degré de mouvement que l’animation peut transmettre à travers l’art; et bien que l'énergie d'animation soit stockée dans chaque "cadre" ou "immobile" des œuvres d'art présentées ici, le sujet de l'animation représente le centre d'intérêt de ce livre. L'intention de l'artiste était ici de dépasser l'animation en créant de «véritables images animées», incorporant une illusion de mouvement et de changement en temps réel.

«Les anciens Mayas ont réalisé cette illusion en utilisant une technique connue aujourd'hui sous le nom de phénomène phi, qui concerne la façon dont le cerveau connecte des« images fixes »individuelles et séquentielles pour générer l'impression d'une séquence en mouvement. Pensez à la façon dont vous feuilletez les pages d'un flipbook pour transformer des images statiques individuelles en un événement animé, et à la façon dont les images cinématiques d'un film enroulé sur une bobine révèlent séquentiellement un film. Mais, dépourvus de projecteurs modernes et d’équipement photographique, les anciens Mayas ont obtenu le même effet en utilisant la surface incurvée de la céramique, qui, une fois tournée, reproduisait une courte boucle d’image circulaire de même nature.

«Cette découverte revient à tomber sur une boîte d'anciennes coupures cinématographiques qui enregistrent les performances majestueuses des rois et des dieux révolus. La photographie sur rouleau traditionnelle convertit malheureusement une œuvre d'art céramique tridimensionnelle en une œuvre bidimensionnelle, altérant ainsi la réception prévue de son contenu symbolique. Les artistes mayas n'envisageaient pas la visualisation simultanée de l'œuvre complète lors de la planification de la composition de scènes en céramique. Au lieu de cela, l'objectif structurel était de suivre le virage du vaisseau, révélant un individu ou une manifestation après l'autre.

«Il apparaît que ce qui se trouve entre les plans statiques - le devenir - forme la source de l'illusion du mouvement. Par conséquent, nous devons nous concentrer sur ce qui n'est pas vu; c'est ce qui n'est pas visualisé qui est important. La clé est de voir ce qui est «invisible» dans l'œuvre d'art et de comprendre que l'invisible est lié au temps. »

En Dieux Maya du Temps , nous expliquons comment c’est l’invisible au sein des œuvres qui active les animations et ce rapport invisible au temps qui, comme le vent et le son, relie tout le monde. Nous croyons que les artistes mayas ont délibérément incorporé la force invisible du temps dans leurs œuvres et que l'animation (sur trois) existait plus largement dans d'autres cultures anciennes du monde entier, et que leurs œuvres pourraient être animées de la même manière avec cette nouvelle perspective du temps. "

Nous avons découvert des centaines d'animations de tout le monde maya. Notre livre transformera l'expérience Maya des voyageurs en visitant des sites archéologiques en Méso-Amérique. Regardez mayagodsoftime.com.au à
a voir ces animations animées (Remarque: le site Web sera lancé à la mi-janvier 2019).

À propos des auteurs

Depuis son doctorat en archéologie mésoaméricaine, Jenny John a perfectionné ses recherches sur le matériau Lamanai. Lorsque nous nous sommes installés dans le cadre paisible de Flinders Island (Australie), entre Melbourne et la Tasmanie, Jenny s'est retrouvée dans l'espace idéal pour écrire le livre qu'elle avait étudié et rédigé depuis qu'elle avait obtenu son doctorat. Dans le calme relatif de la vie sur l'île, Alexander, qui y était établie en tant que médecin de l'île, devint son partenaire d'étude. Nous avons commandé chaque livre culturel sur le Maya que nous avons pu trouver, étudié les photos de Jenny sur la céramique Lamanai et examiné les illustrations en détail.

Nous avons ensuite voyagé à travers l'Amérique centrale avec nos enfants pour obtenir les photographies dont nous avions besoin pour le livre. Pendant notre séjour, nous avons joué à des jeux en famille, à la recherche d'exemples animés dans les musées et les sites archéologiques du monde maya. Nous avons passé les derniers
neuf années de recherches et d'écriture de ce livre.

Nous vivons maintenant sur l’île de Norfolk (dans le Pacifique Sud) avec nos trois enfants; nous jouissons ici wa'a Les balades en canot, garder le temps en comptant, affinent notre méditation sur les concepts du temps.

En étudiant ces animations, nous avons ravivé le cœur d’une philosophie ancienne. Nous présentons une nouvelle théorie sur les raisons pour lesquelles les peuples d’Amérique centrale (Aztèques, Mayas, Olmèques, Zapotèques et Teotihuacan) ont construit des temples et composé des œuvres d’art en groupes de trois. Le temps était perçu comme étant à la fois linéaire et circulaire, comparé à une roue circulaire (soutenue par trois rayons) qui avance vers l’avant; la philosophie présentée dans notre livre peut avoir un rapport sur les images en mouvement qui imprègnent notre monde moderne et notre compréhension et notre relation contemporaines avec le temps.

Un cri à ceux que nous chérissons

Il est vrai de dire que ce livre n’aurait jamais été écrit sans
les encouragements de Mme Elizabeth Graham, Professeure d'Archéologie Mésoaméricaine à l'Institut d'Archéologie de l'UCL. C'est le Professeur Graham qui a guidé Jenny au cours de ses études de doctorat qui a formé les bases de ce travail. Ses encouragements après la lecture d’une première version de 2014 nous ont amenés à effectuer notre voyage en Amérique centrale, où nous avons rassemblé des photos comme preuves à l’appui de nos idées. C’est la grande générosité du Professeur Graham et de son mari, Dr David Pendergast, qui ont partagé leurs méticuleuses notes de sépulture et de cache, issues des fouilles menées à Lamanai depuis les 1970, ce qui nous a finalement permis de faire revivre les idées contenues dans la céramique le site. (Note de la rédaction: C'est Elizabeth Graham qui a recommandé l'IMS à Jenny et l'a encouragée à m'envoyer un email! Merci, Liz!)

Notre gratitude va également à une autre universitaire, l'ancienne doyenne de l'Université de Yale, la Professeure Mary Miller, pour ses commentaires utiles dans 2015, qui nous ont donné l'élan nécessaire pour poursuivre et compléter le travail que nous avions commencé.

Nous admirons et félicitons les anciens philosophes d'Amérique centrale dont la perspective est un cadeau pour notre monde moderne.

Ce livre est le produit de nos efforts conjugués. Au cours des dix longues années de sa création, le travail a inévitablement affecté des personnes proches de nous. À cet égard, nous voudrions remercier nos familles, en particulier nos enfants, qui n’ont jamais pensé que cela finirait et qui n’ont pas pu échapper à l’intensité avec laquelle la recherche et ses résultats nous ont touchés; délicieusement, ils ont même accepté la philosophie présentée ici dans leurs cœurs et leurs vies.

Nous sommes également en train de développer un site Web qui présentera les nombreuses animations que nous avons trouvées: merci de noter: mayagodsoftime.com.au.

Notre livre est actuellement disponible sur Amazon Books US à l'adresse:

https://www.amazon.com/Maya-Gods-Time-Jennifer-John-ebook/dp/B07F33Q124/ref= sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1545100885&sr=1-1&keywords=Jennifer+John%2 C+Maya ou en cherchant le titre sur The Book Depository à:www.bookdepository.com avec expédition libre. Obtenez la livraison gratuite avec eux.

Nouvelle demande d'adhésion et de renouvellement d'IMS 2019

Institut d'Etudes Maya

L'Institute of Maya Studies est totalement soutenu par ses adhérents! Si vous n'êtes pas membre, prenez un moment et rejoignez-nous. L'adhésion apporte des avantages et aide l'IMS à proposer des programmes éducatifs au public. Si vous êtes déjà membre, encouragez vos amis à vous rejoindre. Si vous avez besoin d’aide, appelez notre hotline Maya au: 305-279-8110.

Joignez aujourd'hui

Nouveau renouvellement

Bienfaiteur: $ 350 Patron: $ 150 Siècle: $ 100 Membre: $ 50

L'adhésion à l'IMS comprend la participation à une conférence par mois; abonnement d'un an à notre newsletter mensuelle téléchargeable IMS Explorer; et accédez à toutes les fonctionnalités du site Web: bulletins antérieurs, vidéos des conférences IMS, annonces du programme à venir, archives de photos IMS, et plus encore!

Vous pouvez également devenir membre en utilisant PayPal et l'application en ligne.

formulaire sur notre site web à: http://instituteofmayastudies.org
Membres: Assurez-vous d'obtenir votre mot de passe en contactant notre Webmaster Keith Merwin à l'adresse: webmaster@instituteofmayastudies.org

Envoyez votre paiement par la poste à: The Institute of Maya Studies, Inc. • a / s de Miami Dade College - Kendall Campus • 11011 SW 104 Street, Miami, FL 33176L'Institute of Maya Studies est une organisation à but non lucratif 501 (c) 3. Les cotisations et les contributions sont déductibles des impôts dans toute la mesure permise par l'IRS